Régime après une chirurgie bariatrique: mauvaise idée

Régime après une chirurgie bariatrique: mauvaise idée

Après une vie à lutter contre son obésité, des personnes ont recours à la chirurgie. Que ce soit un anneau, une sleeve ou un bypass l’attente est grande pour les patients. Ainsi parfois quand la perte de poids n’est pas aussi importante qu’on l’espère, on peut être tenter de faire un régime après une chirurgie bariatrique.

Ce qu’on appel régime

Un régime est un contrôle alimentaire pour perdre du poids. On compte, décompte les calories, on surveille les aliments denses en energies. On supprime les plaisirs. Du coup on n’écoute plus nos bonnes vieilles sensations alimentaires. Le souci c’est qu’elles sont comme les bandes blanches de la route. Alors on dévie, on s’éloigne de la route qui nous ramène au set-point.

Toute cette pression alimentaire fait qu’on entre dans ce qu’on appelle la restriction cognitive. Ou quand les messages médiatiques sont plus forts que les signaux corporels et nous culpabilisent. Cette restriction va souvent de paire avec l’anxiété ou la dépression.

Déjà que le régime est néfaste à long terme, mais alors après une chirurgie bonjour les dégâts…

En tant normal les régimes amènent à l’effet yoyo. Alors que se passe-t-il si on fait un régime après une chirurgie bariatrique? Dans les différentes opérations il y a une réduction du volume des repas. Ainsi la notion de plaisir est primordiale. Bah oui la satiété passe par le fait notamment de couvrir nos différents besoins.

Mais comment savoir ce dont on a besoin?

Là encore en écoutant nos sensations alimentaires. Putain qu’il est balaise notre corps. Big up!big-up

Lorsqu’on a faim de quelque chose en particulier cela peut vouloir dire 2 choses. On mange pour le côté émotionnel ou pour le côté nutritionnel. Souvent les 2 sont mélangés. Du coup quand on a envie de viande rouge par exemple cela signifie que notre corps a besoin de protéines, de fer, de vitamine b12 et d’autres micro nutriments. Sauf que c’est par écrit sur l’emballage du steak tout ça.steak

Si on culpabilise de manger tel ou tel truc alors le plaisir sera trop éphémère et la culpabilité prendra le dessus. Alors on aura toujours une sorte de sensation de faim bizarre. Cette sensation est due à la culpabilité. Si on confond on remange et petit à petit on en viendra a distendre la chirurgie qui perdra alors son effet.

Quand l’effet disparaît, le poids réapparaît.

Ainsi l’estomac se dilate peu a peu. Du coup on peut manger un peu plus chaque jour ce qui entraîne un cercle vicieux. Et on retombe encore sur un échec. Sauf qu’il n’y a pas grand chose après une chirurgie bariatrique. Ok ça fait flipper mais comment faire autrement? La restriction cognitive se prend très bien en charge tout comme une reconnexion aux sensations corporelles. Une approche comportementale est la nouvelle “norme dietetique” dans tout les centres spécialisés de l’obésité.